La station se trouve en JN17HW à Thimory, à 100 kms au sud de Paris et à 102 mètres d'altitude. Elle regroupe le matériel mécessaire pour le trafic en HF, VHF et UHF en analogique et numérique (C4FM et DMR). Le trafic HF se fait essentiellemet en CW. Le trafic numérique UHF peut se faire dans différents modes grace à deux hotSpot, un OpenSpot de SharkRF et une DV4mini branchée sur un Raspberry PI3 et deux FTM100 Yeasu. L'entrée sur ces points se fait en DMR avec un Tytera MD380, unAilunce HD1 ou un Hytera PD 365.
Ma première station, en 1971 composée d'un récepteur militaire, d'un émetteur de fabrication maison, d'un second Heatkit DX60, d'un émetteur 144Mhz à lampes et d'un convertisseur Mic-Radio pour la réception VHF.
Souvenir souvenir !
Encore en service un transceiver 144 mhz Yeasu FT290RII, son micro d'origine et une pioche militaire montée sur un socle en chêne usiné par Jean-Marie (F4FVS).
Emissions VHF et UHF
Un bi-bande VHF UHF analogique et numérique C4FM. Un FTM 100 monté dans un ancien boitier Sagem. Il est relier à une antenne Diamond SX300 via un SWR-metre SX 600.
Emissions décamétriques
Le trafic décamétrique se fait essentiellement en CW. Une des raisons principales de ce choix est tout simplement mon niveau d'anglais relativement faible. Avec le code Q, la barrière des langues n'existe plus. A nous, non pas les petites Anglaises, mais le monde entier...
Un double contacts Vibroplex agréable à utiliser.
Un manipulateur Dyna. Ancien modèle que m'a offert Philippe F4HKP et pour lequel Jean-Marie F4FVS (une fois de plus) a réalisé le socle en chêne.
Aujourd'hui c'est le FT450D qui a pris la relève au QRA de Montargis. Une entrée de gamme de chez Yeasu, mais un excellent transceiver pour les graphistes.
Un second poour le trafic en mobile ou à Montargis
Eh oui ce n'est pas jeune non plus. Un FT 747 et un FT 757 GX 2 qui datent d'une trentaine d'années, mais trouhjours fideles au poste.